Séjour Cussac - 13 au 17 mai 2024

Le 15/05/2024 2

Dans Activités Membres

Le séjour à Cussac, organisé par Sylvie, s'est déroulé du 13 au 17 mai.

Cussac se trouve au Sud-Ouest de la Haute Vienne et abrite 1200 cussacois.

Jour 1

Lundi 13 mai. 6h30 le car démarre avec la fournée castelgometzienne vers les Ulis pour charger le reste de la troupe. En route vers Cussac avec notre chauffeur Fernando. Mais avant d'atteindre notre but, 2 escales.

Lac de Saint Pardoux

D'abord une rando apéritive autour du lac de Saint Pardoux au Nord de Limoges.

20240513 124254Dscn5912

Img 20240515 wa0001

Beaux paysages champêtres. Il fait beau, le ciel est bleu, le lac aussi, les oiseaux chantent....bon début.

Img 20240513 115311
Img 20240513 122423 bis
Img 20240513 120523

 

Après un pique nique tiré du sac...

Dscn5945Dscn5951

Mortemart - Un des plus beaux villages de France

... on repart vers Mortemart, petite cité médiévale portant le label "plus beaux villages de France" que nous font découvrir deux guides passionnés.

Le centre du village est très harmonieux avec sa grande halle du 17ème siècle, ses maisons de granit blond et le château des ducs.

En parcourant les rues fleuries, nous découvrons un patrimoine religieux bien conservé. La chapelle du couvent des Augustins, devenue église paroissiale, possède de très belles stalles en chêne ornées de sculptures expressives toutes différentes représentant végétaux, animaux fantastiques, figures grimaçantes et même un moine posant culotte.

Dscn5963
Dscn5958 1
Img 20240513 163201
Dscn6036

Arrivée au centre Le Souffle Vert

Vers 18h. Gites confortables dans un parc arboré. Apéro, miam-miam, dodo après une journée intéressante et bien remplie.

Evelyne C / Françoise M

Jour 2 - Château de Brie

Changement de musique, les capes de pluie sont de sortie. Au bout de 6kms, nous atteignons le château de Brie. Sur le chemin, une halte aux sources de Bonnes fontaines, connues pour leurs nombreuses vertus guérisseuses. Le château de Brie est l’un des nombreux châteaux du Périgord vert sur la route de Richard Coeur de Lion lorsqu’il guerroyait contre les Francs. Bâti en l’an mil, remanié au fil des siècles, il présente une façade avec des tours, puis ajout des meneaux aux fenêtres à la Renaissance et percement de porte fenêtres au XIXe
Décoration intérieure qui a aussi évolué au fil du temps avec l’escalier à vis en granit limousin avec pour point d’orgue le salon classé du XIXe.
Nombreux mobiliers et objets ajoutés au fil du temps ce qui en fait un château à la fois vivant, chaleureux et élégant.

Dscn6100
Dscn6110
Dscn6144
Dscn6177
Pxl 20240514 094506923
Pxl 20240514 094825209

Cussac

Visite guidée du charmant bourg dynamique de Cussac de 1200 habitants, l’après-midi. La guide captivante nous a conté l’évolution du village sur 120 ans, tourné autour de la culture du châtaigner.
Elisabeth J, Marie Josée T, et Claudette V.

Dscn6237
Dscn6289
Dscn6247
Dscn6233
Dscn6218
Img 20240514 wa0001

Jour 3 : La route du Kaolin ( l’or blanc du LIMOUSIN)

La randonnée du matin de 9 kms nous a menés le long des étapes de la fabrication de la pâte de porcelaine appelée Barbotine composée en partie d’une pierre blanchâtre, le kaolin.
En France jusqu’au 18 ème siècle, soit on importait la porcelaine de Chine, soit on la fabriquait à partir de kaolin importé.
Nous avons longé les bâtiment d’une ancienne fabrique d’objets en porcelaine qui a fonctionné de 1825 à 1838 avec le kaolin extrait de la carrière voisine de Frougeix. Nous avons ensuite poursuivi vers Marsac, une des premières carrières de la région maintenant recouverte par la végétation, où travaillaient les hommes pour l’extraction et les femmes pour la remontée des pierres vers les ateliers de séchage.

Img 5456
Img 5457
Img 5462
Img 5473
Img 5474

L’après -midi, nous avons été chaleureusement accueillis sur le site des anciennes carrières de Marcognac. La guide nous a expliqué en détail le processus d’extraction du kaolin, de la fabrication de la pâte de porcelaine composée de kaolin, de feldspath, et de quartz dont les proportions peuvent varier et font l’objet de secrets de fabrication. La belle vaisselle exposée a ouvert les échanges sur les moules utilisés et les méthodes de cuisson et de décoration.
Et enfin, nous avons terminé cette journée instructive par la visite des ateliers de traitement des pierres de kaolin, et les outils utilisés pour le curage et les tombereaux de transport vers Limoges.
Une belle journée enrichissante…
Claudette V et Jacqueline V.

Jour 4 : Rochechouart Visite du site de la météorite

Astroblème, chondrites, sidérites, impactites, brèches primitives….quésaco ? Une liste pour briller au Scrabble ?
Non, au 18eme siècle déjà, des roches inconnues intriguaient les scientifiques à Rochechouart et Chassenon. Ces roches, que l’on pensait alors issues d’un volcan, servaient depuis très longtemps à la construction d’édifices, dont les thermes gallo-romains de Chassenon.
Il faut attendre le 20eme siècle pour en valider l’origine : il y a 200 millions d’années, un astéroïde de 1500m de diamètre percute la terre, y laisse un cratère de 20 km de diamètre, éjecte une quantité de pierres et modifie la nature des roches du sous-sol. Aucun reste de la météorite qui s’est sublimée. La nature s’est chargée d’effacer partiellement le cratère, et il faut l’œil du spécialiste pour découvrir au sol ou sur les bâtiments anciens les roches qui gardent le souvenir de ce cataclysme.

Il faut remercier notre guide, très bonne pédagogue, qui a su nous faire passer toute la complexité du phénomène et de la découverte de cet impact météoritique.

Philippe L

Dscn6632
Dscn6650
Dscn6654

Rando matinale, qui commence sous le soleil dans un joli décor de vallée encaissée et de ruines de remparts derrière le beau château de Rochechouart. Seulement quelques kilomètres mais une belle alternance de paysages et de villages.

Mais rando pas banale, puisque nous serons guidés par la médiatrice de la Maison de la Réserve de l'Astroblème de Rochechouart-Chassenon, laquelle avec grande passion nous expliquera de quoi il retourne. Parce que oui, si nous avions marché librement dans cette belle nature, pas sûr que l'on se soit rendu compte que nous étions dans un astroblème...

Astroblème : il s'agit d'un cratère d'impact avec un ensemble de marques laissées par un fragment d'astéroïde devenu météorite tombée il y a 206 millions d'années à une vitesse d'environ 20 km/s. Sa taille estimée est l'équivalent d'une boule de 1,5 km de diamètre. La température déjà très haute suite au franchissement de la troposphère va s'élever à 4000°C à l'instant de l'impact. Pendant "l'écrasement", des forces mécaniques,thermiques et chimiques vont agir en bousculant passablement la géologie locale. Il en résultera un cratère de quelque 20 km de diamètre avec en sous-sol, jusqu'à 5 Km, de nombreuses roches fracturées, fondues, remuées, que l'on appelle des brèches.

Notre guide nous a par ailleurs averti des pillages qui avaient lieu allant du "touriste" qui veut rapporter un morceau de météorite,  au "professionnel" plus compétent qui va faire commerce de "cônes de percussions" par exemple. Elle déplore que cela prive la communauté scientifique de connaissances complémentaires.

Jean-Michel M

 

 

 

Dscn6628
Dscn6645
Dscn6601
Dscn6634
Dscn6709

Promenade le long de la Glane à Saint Junien

Après la rando matinale dans ce site unique en France, nous avons pu encore profiter du soleil pour pique-niquer au bord du lac de Rochechouart. Joli coin paisible et bucolique que nous avons quitté sous
les premières gouttes de pluie. Le car nous a emmenés à Saint Junien pour cheminer le long de la Glane dans le site Corot. La rivière est tumultueuse et parsemée de gros rochers, les rives sont ombragées mais
hélas la pluie nous accompagne.

Rscn6729

 


Ce Site a été baptisé en hommage au peintre pré-impressionniste Jean-Baptiste Corot (1796-1875), qui aimait beaucoup cet endroit, source d'inspiration. Nous découvrons un petit chalet où le peintre venait
régulièrement entre 1852 et 1861. Le lieu était idéal pour entreposer son matériel de peinture . Son portrait en bronze (œuvre d’Henri Coutheillas, sculpteur limousin) a été inséré dans un rocher près d’un
moulin en 1904. Puis nos pas nous portent vers le petit Pont Ste Elisabeth , construit au XIIIème siècle en pierres de taille et constitué de trois arches en arc brisé. Petite halte pour profiter du lieu avant que notre groupe reparte sur les hauteurs de St Junien. Enfin la pluie cesse et nous pouvons profiter d’une belle vue sur la confluence de la Glane et de la Vienne depuis les vestiges de l’Abbaye de Saint Amant.

 

Dscn6749
Img 20240516 145636
Dscn6744
Img 20240516 153013
Img 20240516 153100

 Nous nous dirigeons ensuite vers les berges en empruntant la rue des Mégisseries où subsistent les anciennes usines de traitement du cuir. Nous parvenons à la chapelle Notre Dame du Pont, consacrée à la Vierge. De style gothique flamboyant, elle a été agrandie grâce aux libéralités de Louis XI, puis restaurée à la fin du XIXe.

Nous accédons au pont Notre Dame du Pont (XIIIe) sur la Vienne, importante ressource d'eau qui a permis le pelanage (trempage et fermentation des peaux dans des bains de lait de chaux), activité qui fit la richesse industrielle de la ville.
 

 

Img 20240516 160156

Une côte ardue nous permet de parvenir à la collégiale de Saint-Junien(origine remontant au VIIe) qui est une des plus belles et des plus vastes du Limousin. De style roman, le chœur est presque aussi large
que sa nef (XIe) et il subsiste de belles fresques polychromes. Elle abrite également de nombreuses pièces de mobilier anciennes et héberge le tombeau en calcaire finement sculpté de St Junien.
Après cette journée insolite et riche en découvertes, une pause pour un pot convivial a été la bienvenue avant de retourner à Cussac.
En soirée nous aurons la surprise d’un bon bon repas du sud-ouest et d’une soirée animation devinettes musicales bien divertissante...

Françoise M

Img 20240516 162252

Jour 5 Moulin du Got et Retour

Dscn7053

Le soleil est là pour nous consoler car c'est déjà le retour. Dernier petit déjeuner et concert de valises a roulettes. 8h30 le car démarre direction nord et arrêt au moulin du Got.
Nous sommes avant tout randonneurs et nous nous séparons pour 2 balades de 5 et 9 kms en partie le long du Tard, affluent de la Vienne. Rando boueuse pour certains, bitumée pour d'autres...pffff! De quoi nous mettre en appétit pour le pique nique sur le site du moulin.
Ni farine ni huile ne sortent de ce moulin mais du papier. Construit au 15ème siècle, le Moulin du Got aurait disparu sans l'énergie d'une association qui a restauré le bâti, réparé les machines et transmis 500 ans de savoir-faire. Le moulin est en activité et produit differents types de papier qui peuvent être imprimés dans l'atelier qui a été créé par des passionnés. Une jeune femme aux multiples talents nous a expliqué la typographie, fait fonctionner une linotype et une presse Heidelberg avant de nous montrer les différentes étapes de la fabrication du papier.

 

20240517 154107

Au fil des siècles les vieux chiffons de lin et de chanvre, matière première du papier, ont été remplacés par de la paille et même actuellement par des légumes, asperges, carottes, artichauts.... Le papier rhubarbe est très apprécié par une créatrice de luminaires paraît-il. Et pour couronner la visite, l'exposition sur le thème des monstres où nous avons été éblouis par le talent des créateurs qui ont sublimé le papier.

Et voilà tout a une fin. Nous remontons dans le car. C'est calme. Des yeux se ferment.
Pendant ce séjour nous avons marché, visité villes, villages et château et surtout nous avons ÉNORMÉMENT appris. De la porcelaine à la fabrication du papier en passant par les météorites, c'est sûr que nous rentrons moins bêtes.

Merci Sylvie d'avoir imaginé ce circuit stimulant pour nos neurones et à Claudine d'avoir chapeauté notre groupe avec tant de bienveillance. Merci égalemenr à Gérard et Marie-Danielle de nous avoir mené sur les chemins du Limousin.

Evelyne C

20240517 20384320240517 154642                                             

Fantaisie d'Isabelle

À  Cussac
Le pique-nique n'est pas sorti du sac
Mais de la boursinette!!
Oh hé, oh hé!

Au centre de vacances "Le souffle vert"
On ne nous l'a fait pas à l'envers!
Oh hé,  oh hé!!

Dans le Limousin sous la pluie
Il y a Pat, Philippe et Claudette
Oh hé,  oh hé !!
Qui chantonnent avec appui
"Ah, ah la boursinette
Oh hé,  oh hé !!

Dans le Limousin
Au fil des chemins
On voit des genêts et des châtaigners
Oh hé,  oh hé !!

Des sources et des étangs
En émaillent le paysage
Oh hé, oh hé !!


Pays d'élevage
Et de la porcelaine dorée
Oh hé,  oh hé !!

Le Limousin, sin, sin
Est aussi le pays de Marie-Jo!
Oh hé,  oh hé !!

En tout cas bravo
À Sylvie!
Nous te disons un grand merci !!
Oh hé,  oh hé !!

Et tous affublés de notre boursinette
Te faisons une courbette!
Oh hé,  oh hé !!

Et tous en chœur
Nous reprenons le refrain,
Dans le Limousin,
Appris par cœur

"Ah, ah, la boursinette!
Ah, ah , la boursinette !
Oh hé, oh hé !!

 

Dscn7034

Commentaires

  • Evelyne

    1 Evelyne Le 24/05/2024

    Désolée d'avoir gâché l'harmonie de la photo avec mes rayures. Si encore elles avaient été bleues et vertes!
    Mon tee-shirt Randogom porté la veille ne sentait pas bon et il y avait plusieurs heures de bus.....
    Le vilain petit canard...pardon...la vilaine petite canette
  • prieurmonique

    2 prieurmonique Le 20/05/2024

    Bravo!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Sylvie ton séjour était Magnifique !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Ajouter un commentaire

Anti-spam